Les éditos 2016-2017


Date

Titre

Saison 2016-2017

17/05 Le sport ignymontain en deuil

Avec Pierre, le 1er contact pouvait être rude. Pas étonnant de la part d’un ex-pilier qui sait tout à la fois protéger ses partenaires moins costauds, et châtier l’adversaire trop audacieux. Pour mon tout premier entrainement avec les Ignobles Mondains, il y a de cela plus de 20 ans, je l’ai vu adresser une engueulade bien sentie aux vétérans (pour une raison que l’histoire n’aura pas jugé bon de retenir). Une fois l’algarade passée et Pierre reparti à ses multiples occupations, mes nouveaux partenaires m’ont présenté le personnage : fondateur du club (avec le regretté Michel Dubois), joueur de 1ère ligne pendant de longue années, président de la section rugby, puis de l’ASMB Omnisport avant de présider l’OMS en tant qu’adjoint aux Sports des maires Nicolas About, puis Michel Laugier. Autant dire que ce barbu aux cheveux déjà presque blancs dont je découvrais le caractère fort et le verbe haut incarnait à lui seul toute la pratique sportive de Montigny.
Pendant plus de 20 ans, il fut impossible de faire du sport à Montigny sans avoir un jour ou l’autre affaire à lui, sans le croiser au bord d’un terrain, dans un gymnase, près d’une piste. Avec son œil malicieux ou ombrageux, mais toujours bienveillant, il ne manquait pas une occasion de célébrer les « exploits » des sportifs ignymontains de tous âges, au cœur des installations sportives qu’avec les 2 maires qu’il a servis, il a tant contribué à bâtir.  Les pratiquants d’aujourd’hui auront du mal à croire qu’il y a eu un Montigny sans stade Ladoumègue ou Coubertin, sans dojo, sans Maison des Sports, sans gymnase Jean Maréchal…On lui en doit beaucoup. Tous les sports, et le sport pour tous à Montigny: il n’a jamais lâché ce crédo.
Comme ancien pratiquant, il gardait un regard particulier pour la section rugby. « Qui aime bien châtie bien », dit-on. Il nous aimait donc beaucoup, puisque l’algarade initiatique, suivie de pas mal d’autres très souvent justifiées, fut largement compensée par le soutien indéfectible dont Pierre nous a gratifié, à de très nombreuses reprises. Je retiendrai sa fermeté face à la volonté de la CASQY de créer un gros club unique sur Saint Quentin, qui aurait conduit à terme à la disparition de l'ASMB Rugby, et sa promesse, aujourd'hui tenue, d’un pôle rugby complet à Couderc.

C’est un grand monsieur qui vient de nous quitter. Mon seul souhait : j’espère qu’on fait du sport, là-haut. Sinon il trouvera le temps long

Serge PALACIN, ancien président de l'ASMB Rugby

23/04 champions !

Soyons honnêtes: on a eu peur pendant ... 15 minutes. Après une entame parfaite, ponctuée de 2 essais marqués par Etienne et Coco, on a senti comme un coup de mou: coups de pied ratés, dans le jeu ou face aux perches, temps forts moins tranchants, et une défense prise en défaut au large sur une superbe relance des verts de Gargenville (après, justement, un coup de pied de dégagement raté!). Ce dernier quart d'heure de la 1ère mi-temps a été pénible pour les nombreux supporters des ignymontains drapés de gris pour l'occasion. On était finalement satisfaits d'atteindre la mi-temps à 12-7. Les gargenvillois allaient-ils réussir un come-back comme la semaine dernière en 1/2 finale?
L'entame de la seconde période a rassuré tous les ignymontains: le jeu rapide et inspiré était de retour, et avec lui le score: essai tout en puissance de Gaby, replacé au centre après l'entrée en jeu de Kevan. Les verts commencent à faire beaucoup de fautes. Pénalité face aux perches de Coco. Les verts essaient de jeter leurs dernières forces dans la bataille, mais sur un joli coup de pied dans la boîte de Kevan, Paul est repris à 5m de la ligne, et son plaqueur fait, apparemment, action de jeu au sol sur le soutien ignymontain qui allait à dame. L'arbitre accorde l'essai de pénalité, facilement transformé par Coco. A 29-7, la messe est dite. Les gargenvillois auront malgré tout le mérite d'aller planter un dernier essai, en infériorité numérique, après une longue action de pilonnage. La coup de sifflet final libère l'immense joie des supporters ignymontains, qui attendaient un titre depuis longtemps. S'ensuivront de multiples embrassades, quelques larmes, et un haka façon Hannier qui restera dans les mémoires. Il ne restait plus qu'à aller chercher le bouclier. Bravo à tout le groupe senior, réserve comprise, pour cette magnifique saison: 2 finales, 1 titre et 18 matchs sans défaite d'affilée pour l'équipe A. Une bien belle récompense pour les coachs et tous les dirigeants. Et maintenant, la récompense avec un beau voyage à Wicklow le WE prochain. Régalez-vous les gars, vous l'avez bien mérité.
L'euphorie du titre passée, un petit mot sur l'équipe réserve. Dans un championnat comptant très peu de matchs (puisque bâti avec les seuls clubs volontaires capables d'aligner une équipe B), les joueurs ont pu avoir le sentiment d'être sans cesse ballotés entre les rôles ingrats de sparring-partners à l'entraînement, et de boute-en-train (au sens équin du terme) un dimanche sur 3 ou 4. Pourtant, ils n'ont jamais lâché l'affaire et ont su se mobiliser durant la saison pour assurer tous leurs engagements. Ils ont aussi eu le mérite de donner en fin de saison le coup de collier qui leur a offert cette participation à la grand-messe des finales IdF. Ils y sont tombés avec les honneurs, faute de concrétiser leurs nombreux temps forts, contre une équipe de Coulommiers revancharde après les péripéties de nos confrontations de la saison passée, et très largement renforcée par des abonnés de l'équipe A. Un grand bravo à tous et RdV la saison prochaine pour une saison complète en réserve de PH!!

16/04 On est en finale !!

C'est avec une belle autorité que nos seniors A se sont qualifiés pour la finale IdF cet après-midi à Dourdan, en écartant sans trembler les rouges et jaunes d'Aulnay. Plus précis, plus rapides et intraitables en défense, les verts ont rapidement pris les commandes et régulièrement accentué leur avance, ne lâchant qu'une pénalité et un essai aux aulnaysiens. Ils retrouveront dimanche prochain nos voisins de Gargenville, qui ont su faire déjouer les rugueux avants de Créteil et arracher leur qualification sur la dernière action. Méfiance: cette équipe défend très bien et a un moral d'acier.
Un peu plus tôt, les seniors B ont eux aussi gagné leur place pour la grande fête régionale, en s'imposant largement devant la réserve de Créteil.
Bravo à tout ce groupe!! Allez les verts.

02/04 magnifique

Ils l'ont fait!! Sans autre enjeu que leur invincibilité, avec le risque d'une blessure toujours problématique à quelques encablures des phases finales, nos seniors ont su se mobiliser et gagner ce dernier match de poule, sur le synthétique putéolien. Bravo à tous les joueurs, au trio d'entraineurs et à tous les dirigeants qui les entourent chaque semaine depuis de longues saisons. Maintenant, il reste à aller chercher la cerise sur le gâteau, une finale régionale!
Les filles ont encore une fois perdu, mais cette fois on peut avoir quelques motifs de satisfaction. D'abord, nous n'avions pas dans l'effectif une joueuse internationale capable de faire gagner 40 mètres à son équipe sur chacun de ses ballons. Les lignes arrières très remaniées, y compris plusieurs fois en cours de match, ont réussi à franchir par 2 fois, ce qui nous change des scores à zéro point. Enfin, l'équipe n'a jamais baissé les bras, malgré un écart important au score. De quoi nourrir quelques espoirs pour la saison prochaine, si les nombreuses blessées se remettent correctement et si on arrive à augmenter le taux de présence aux entrainements. En attendant, repos la semaine prochaine!

26/03 presque parfait

Si la saison devait s'arrêter ce soir, elle serait déjà pleinement réussie. Empéchés de jouer à XV faute d'effectif, les cadets ont su se remobiliser autour du projet de championnat à VII, gagner tous leurs matchs et s'offrir un beau titre de champion Ile de France. Nul doute que ces jeunes feront du bien dans les catégories supérieures les années à venir. Les juniors n'ont pas su gagner les matchs couperets, mais ils ont signé ce matin la plus belle remontada de l'histoire du club: amorphes pendant les 20 dernières minutes de la 1ère mi-temps, ils ont remonté mètre après mètre, point après point, privant leurs adversaires de ballons et de score pendant toute la seconde période. Un bel exemple de caractère, qui leur servira longtemps. Les M14, déjà auteurs d'une très belle saison, sont allés glaner une 5ème place sur 18 en finale régionale du très sélectif challenge Orange. Comme le reste de l'école de rugby, ils ont fait honneur à nos couleurs. Quant aux seniors,a ssurés depuis déjà un bon moins de la 1ère place et de la montée en PH, ils n'ont plus que des bonus à aller s'offrir: l'invincibilité en phase de poule, sur le pelouse synthétique de Puteaux dimanche prochain, puis une finale, voire un titre régional.
Seules les féminines gâchent un peu ce beau tableau. On ne peut pas progresser et prendre confiance quand on s'entraine à 12 toute la saison. Peu de liant dans le collectif, beaucoup de fragilité physique (environ 1 blessée par match), incapacité à scorer sur nos temps forts: tout cela est le signe d'une équipe qui doute faute de repères collectifs, qui ne viennent pas en ne mettant ses crampons que le dimanche. Si cette équipe veut perdurer, il faudra aux filles plus d'engagement dans le projet collectif.

05/03 autant en emporte le vent

Faut-il aimer ce sport pour faire 22 h de voyage, entrecoupées d'une nuit dans un hôtel glauque perdu au fin fond d'une triste zone commerciale briochine, d'un repas gastronomique sans bière au Flunch du coin et de longues contemplations de la campagne bretonne noyée par les averses, pour prendre 40 points dans la musette sans en rendre un seul tout en essuyant des bourrasques de vent à décoller les mêlées de terre... Heureusement, en Bretagne, il ne pleut que sur les cons. L'inconsistent siffleur du jour étant trop seul dans cette catégorie, on a joué sous un beau ciel bleu, ce qui a permis à tous (y compris VieuxGwen venu en voisin) de voir ce qui nous manque encore pour espérer rivaliser dans ce championnat. Y'aura des jours meilleurs. A noter les débuts de Momo en 3ème ligne, un poste fait pour ses mensurations herculéennes, et la belle demi-heure de Camille à la mêlée. elle ira loin cette petite, et peut-être même qu'un jour, elle parlera!

19/02 cher, très cher

Les victoires sont tellement rares cette saison qu'il serait malvenu de ne pas se réjouir des 4 essais marqués cet après-midi. Pourtant, j'aurais volontiers donné cette 3ème victoire à qui la voudrait pour éviter de voir de nouveau partir Eugénie avec une blessure au genou. Pour son 1er match après 18 mois de galère, elle méritait mieux que de rechuter après 10 petites minutes. Espérons que ce sera moins grave que la dernière fois. On pense tous très fort à toi, Eug.
Les copines ont mis un point d'honneur à gagner ce match pour leur infortunée demi d'ouverture. la 1ère mi-temps a été équilibrée, et infructueuse: chaque équipe défendait bec et ongle (n'est-ce-pas Chouchou?) sa ligne et les attaques se sont brisées sur les plaquages adverses. Dès la reprise, ce sont les vertes qui prennent enfin le match en main et marquent après une longue action par Charlotte, pour son dernier match avant d'aller plaquer les kangourous. Les rouges ne désarment pas et marquent très vite. Vient ensuite le festival d'Ali. peut-être vexée d'avoir tenu le drapeu de touche pendant une mi-temps, elle a enfin retrouvé le chemin idoine pour faire fructifier sa foulée: essai en débordement qui finit entre les perches, puis un autre, en contre, après un beau slalom dans la défense rouge. Mais les giennoises ne lâchent rien et marquent de nouveau, après une 3ème pénalité jouée vite de suite dans nos 22. On a eu peur que le scénario catastrophe s'enclenche, mais les vertes avaient décidé de ne pas perdre aujourd'hui: un dernier essai d'Ali, toujours en débordement, viendra sceller le score. Bravo les filles, ça fait du bien. Prochain Rdv à Brest.

12/02 une feuille, une

On pourra au moins se réjouir d'une chose après ce match à Joué les Tours: grâce à une mobilisation salutaire de dernière minute, on a réussi à éviter le forfait qui nous pendait au nez au dernier décompte des multiples absences annoncées pour ce match de milieu des vacances scolaires. Personne ne pourra dire que nous faussons le championnat, malgré un effectif d'intermittentes du spectacle. Une feuille de match règlementaire de plus: on se contente de ce qu'on peut!
Sur le terrain, le spectacle est lui aussi intermittent: une bonne 1ère mi-temps, avec juste assez d'agressivité pour gêner le jeu alerte des jocondiennes, pas assez pour les bousculer et marquer. Puis une seconde mi-temps atone, sans jus ni justesse, ponctuée d'innombrables balles perdues dans les rucks, de plaquages aux épaules justement récompensés d'un raffut en pleine poire, et de replacements défensifs lentissimes. Au final, 7 essais encaissés et peu de motifs de satisfaction...

05/02 Statut assumé

Quand on est leader invaincu, il faut s'attendre à être attendu partout, chaque adversaire souhaitant être le premier à vous faire tomber. Il faut donc être assez fort pour assumer son statut, éteindre la furia adverse et gagner même dans les jours sans. C'est bien ce qu'ont su faire les anglais hier soir, capables en fin de match du coup de collier salutaire. C'est aussi ce qu'ont réussi les verts cet après-midi à Couderc, sous un pale soleil bienvenu et sur un terrain pas aussi boueux qu'on aurait pu le craindre. Plutôt maladroits derrière, coupables de nombreux choix malheureux, les verts ont su engranger dans une 1ère mi-temps largement dominée les points au pied qui ont fait la différence en fin de match, et maitriser grâce à une belle défense les velléités rémoises en seconde période. Pas de rugby champagne au menu: un seul essai au compteur, marqué par Mathieu au terme d'une belle action collective. Mais les rémois, courageux et bien organisés avec ou sans la balle, ont eu le mérite de ne jamais baisser les bras et d'y croire jusqu'au bout. Ils ont été récompensés en fin de match, par un essai de pénalité un peu généreux sur le coup, mais mérité pour leur investissement collectif. L'essentiel est donc préservé: la victoire et l'invincibilité. Mais il faudra vite retrouver de la fluidité pour éteindre plus rapidement les appétits des futurs adversaires.

15/01 Automne en hiver

En ce dimanche de reprise, seules les filles ont pu fouler la pelouse, la région Bretagne n'ayant pas annulé la journée comme l'Ile de France. ET c'est une honorable défaite 37 à 5 que nos féminines ont ramenée du terrain synthétique du leader. Ce résultat est à la fois encourageant, quand on se souvient de la dégelée subie au match aller, mais aussi un peu frustrant quand on se prend en compte l'étroitesse de l'effectif présent ce dimanche. Une équipe plus complète aurait peut-être accroché le leader sur ses terres. Raison de plus pour remercier chaleureusement Automne, sortie dès potron-minet de son lit et dont la présence claudicante a pallié les très nombreuses absences et permis d'éviter le forfait. Merci Chewie.

11/12 mieux

Si on ne regarde que le bilan comptable, la journée n'aura pas été un succès pour nos féminines, sauf si on prend en compte les séjours à l'hôpital de Trappes dans le total. Pourtant, on a vu de très belles choses, le matin avec les cadettes et l'après-midi avec les séniores. Ce matin, c'est comme d'habitude en effectif limité (7 joueuses) que nos cadettes ont entamé leur 3ème plateau. Pourtant, sans remplaçantes, nos vaillantes cadettes ont  envoyé du jeu et démontré une maitrise collective que d'autres équipes, plus fournies en effectif et en kilos, ne possédaient pas. Hélas, elles ont vite payé le prix de leurs efforts redoublés: Suzon s'est donné une sévère entorse à la cheville, et Claire a vu 36 chandelles sur un plaquage. Asma, elle, est repartie avec un pouce bloqué en position "je fais du stop". Mais cette vaillance a fait plaisir à voir. Il faut continuer, les filles!
Constat similaire à Marcoussis où nos vertes ont sans doute livré leur meilleur match de la saison, malgré 2 entames de mi-temps catastrophiques. Menées 14-0 en 15 minutes, elles sont su réagir, d'abord par une défense acharnée, puis en sachant conserver le ballon sur plusieurs séquences en attendant l'ouverture. Résultat: 2 essais rageurs de Margaux, contre ses anciennes coéquipières, et égalité parfaite aux oranges. Cet effort a hélas été gâché par une seconde entame trop mollassonne pour empêcher les marcoussines de scorer 2 fois: ayant resserré les boulons devant, elles ont pu dérouler plus efficacement leur beau jeu d'attaque tout en vitesse et en justesse de passes. Nos vertes ont bien réagi en fin de match, mais c'était trop tard. En tout cas, il y a eu match et c'est déjà une bonne nouvelle. Vivement 2017, avec, on l'espère tous, de bonnes nouvelles de nos nombreuses blessées du week-end: Suzon, Claire, Asma, Chewie, Zaza et Fanny. Cà n'est pas avec nous que le déficit de la sécu va se combler...
Enfin 2 petits messages: 1) félicitations à Isabelle qui malgré la fièvre a géré de main de maitresse l'organisation du plateau cadettes et l'administratif du match des seniores. Les vacances vont lui faire du bien! 2) toutes mes excuses aux éminents membres de l'Académie Rugbystique Marcoussienne pour les mots que j'ai échangés avec eux, après qu'ils ont jugé bon de me pourrir la vie depuis leur main courante pour un pied en touche que leur chauvinisme leur avait interdit de voir. Ce fut de ma part un moment coupable d'égarement pendant lequel j'ai exceptionnellement dérogé à l'une de mes plus chères règles de vie, inspirée d'une maxime de Michel Audiard: "je ne cause pas aux cons, ça les instruit".

04/12 dommage

On peut avoir des regrets ce dimanche après la défaite des féminines contre Nantes. L'écart entre les deux équipes n'est pas aussi grand que pourrait le laisser croire le score (4 essais à 2). La 1ère mi-temps a été très équilibrée et nos vertes ont enrayé les attaques nantaises, tout en développant de belles phases de jeu, récompensées par un bel essai de Margaux. Hélas le début de 2ème mi-temps a un peu gâché ce travail: moins d'agressivité dans les montées défensives, des placages moins nets et les nantaises en profitent pour prendre le score avec 2 essais coup sur coup. Après un sérieux coup de mou, nos vertes reprennent la direction du jeu et marquent, de nouveau par Margaux. Mais cet effort est de nouveau rendu inutile car Nantes marque illico un 4ème essai, suite à un gros cafouillage sur une de nos possessions. Il faudra absolument gommer cette fébrilité dans les moments importants qui annihilent souvent nos meilleurs efforts. Un petit clin d'oeil à ISabelle, qui a joué son 1er match cet après-midi, et une pensée pour les 3 joueuses, Anne, Lucil!le et Iris qui n'ont pas pu fouler le terrain.

27/11 vite et bien

Il ne fallait pas être en retard cet après-midi à Couderc, et ce fut un peu le défaut des joueurs de Puteaux: dépassés par la vitesse de jeu imposée par les verts, ils ont très vite pris l'eau. En effet, le petit vent frisquet avait incité nos ignymontains à mettre le feu à la pelouse. Déblayages express des avants, passes laser de Kevan, combinaisons inspirées du triangle d'attaque Max-Paul-Coco, débordements supersoniques d'Antoine, Yoann et Djull. ça fusait de tous côtés et les putéoliens ont vote compris que l'après-midi serait longue pour eux. Il faut pourtant leur rendre hommage car ils n'ont jamais fermé le jeu, relançant même de leur 22. Ils en auront été récompensés par un essai en force du 8, profitant de la supériorité numérique (carton blanc). Il faut être 2 pour faire un match agréable à regarder et ils ont joué le jeu. Et un grand bravo à nos verts qui finissent la phase aller avec 8 victoires en 8 matchs, leaders incontestés et capables d'un jeu vif et inspiré.
En lever de rideau, la réserve s'est sorti les tripes pour arracher une belle victoire au terme d'un match lui aussi très plaisant. Et la victoire à l'extérieur des juniors complète ce superbe tableau. Merci à tous les joueurs et allez les verts!

20/11 Beau WE

Un beau WE pour nos couleurs. vendredi, les Ignobles Mondains ont terrassé les Pines Roses de Fontenay, une belle revanche pour notre Sam qui avait laissé son épaule contre les mêmes l'an dernier.
Dimanche, nos seniors ont confirmé leur statut en s'imposant à Senlis qui occupait alors la deuxième place. A une journée de la fin des matchs aller, l'objectif de finir invaincus est à portée de main, à condition de ne pas négliger la réception de Puteaux, dimanche prochain. En lever de rideau, la réserve à arraché vaillamment un point de bonus défensif qui récompense un investissement collectif remarquable.
Quant aux filles, elles n'ont pas tremblé en Vendée, pour le retour de Noémie sur ses terres. Encore juste en effectif pour cause de blessures diverses, nos vertes n'ont pourtant laissé aucune chance aux vendéennes en dominant largement les débats. 8 essais ont ponctué ce match humide en venteux, marqués par Fanny (1) et Margaux (7!!). Cette large victoire rattrape une peu, sans l'effacer, la piètre performance de dimanche dernier,, et permet d'aborder la suite avec un peu de plus d'optimisme.

13/11 rechute

La victoire de dimanche dernier à Gien avait fait naitre de beaux espoirs, qui ont hélas été bien douchés cet après-midi à Couderc. En effet, nos féminines ont fourni un bien mauvais match, sans envie, sans agressivité, renouant avec des travers que l'on croyait gommés depuis quelques semaines: retard énorme sur les phases de rucks, placages remplacés par des câlins aux épaules, replacement aveugle, sans acune prise d'information sur le placement adverse... Bref aucun des ingrédients qui auraient pu perturber le jeu efficace et volontaire des brestoises. Même si on n'a jamais cru nos soucis réglés après la victoire à Gien, on retombe de haut. Il va falloir retrouver de la hargne et de la volonté collective et individuelle pour que cette saison ne soit pas la copie de la dernière.
Les juniors ont eux aussi perdu et n'ont donc pas corrigé le tir après leur défaite au Red Star. Il revenait donc aux séniors de sauver le WE, ce qu'ils ont fait de belle manière dans ce match au sommet contre Corbeil-Mennecy, qui venait à Couderc fort de 5 victoires en autant de matchs. Leur 1ère défaite aura donc été infligée par nos verts qui prennent donc seuls et plus largement la tête du classement.

6/11 Plutot un bon week end...

Même si on commence par la mauvaise nouvelle du week end, les juniors, le week end est plutôt bon.

Mais commençons par les juniors, qui sont tombés d'un peu haut en perdant 21 à 15 au Red Star pour la première journée du championnat Phliponneau A. Même si le bonus défensif n'est pas négligeable, nous étions plus ambitieux. La nouvelle formule (2 qualifiés par poule) fait que cette défaite n'est pas rédhibitoire pour l'objectif de qualification pour le championnat de France, elle constitue néanmoins un sérieux avertissement. La réception de Sucy en Brie dimanche sera déjà capitale.

Pour le reste il n'y a que des bonnes nouvelles :

- Après 14 mois d'une disette persistante, les filles ont renoué avec le succès sur la pelouse toute neuve de Gien. Enfin agressives, elles ont étouffé les velléités offensives des giennoises et planté 4 beaux essais. Et si on continuait dimanche à la maison contre Brest ?

- Nos cadettes ont joué leurs 1ers matchs de la saison. Bien qu'en infériorité numérique constante, elles ont fait honneur aux couneurs de Montigny et planté 2 essais aux rambolitaines. Bravo les filles! ça sera encore mieux la prochaine fois.

- les cadets, pour le début du championnat à 7 ont survolé le plateau de samedi à Couderc. 3 matchs, 3 victoires, 27 essais marqués, 4 encaissés. Belle satisfaction

- les séniors ramènent une victoire 31 à 17 de Yerres. Impression très mitigée car ce match est le plus mauvais depuis le début de la saison. Match très décousu, pas d'agressivité, plein de mauvais choix, un bonus qui nous échappe alors que nous menions à la 55 ème minute 31 à 7, 5 essais à 1. Mais après réflexion, nous sommes premiers avec 5 victoires en 5 matchs dont 4 à l'extérieur. Nos saisons précédentes ont été plombées par un mauvais match perdu contre un adversaire de plus bas niveau. Ce mauvais match nous l'avons eu aujourd'hui et nous le gagnons contrairement aux saisons précédentes. C'est donc un avertissement sans frais et maintenant nous avons devant nous un très excitant match dimanche prochain contre Corbeil, qui vient à Couderc avec un bilan égal au notre avec 5 victoires en 5 matchs.

Bref, que du passionnant pour dimanche 13 à Couderc. Tous derrière nos équipes !

Jacques

6/11 Yeaaaaaaaaah

Que c'est bon! Après 14 mois d'une disette persistante, les filles ont renoué avec le succès sur la pelouse toute neuve de Gien. Enfin agressives, elles ont étouffé les velléités offensives des giennoises. La 1ère mi-temps n'a pas été simple car les rouges et noirs ont monopolisé le ballon, mais un contre bien exploité a envoyé Ali entre les perches. Après le repos, les vertes ont vite planté un deuxième essai transformé par Chouchou, mais Gien réagissait illico en profitant d'une supériorité numérique temporaire. Il y a quelque temps, nos ignymontaises auraient sans doute baissé les bras et sombré, mais aujourd'hui, elles ont su relevr la tête et ôter tout espoir aux Giennoises, pourtant soutenues par un nombreux public. Deux essais supplémentaires d'ALi et de Margaux scellaient un score conforme à la maitrise collective de nos vertes, enfin récompensées de leurs efforts. Il faut maintenant soigner les bobos (Chouchou, Elodie, Zaza et Pauline) et enchainer dès dimanche prochain contre les brestoises.

Ce matin, nos cadettes ont joué leurs 1ers matchs de la saison. Bien qu'en infériorité numérique constante, elles ont fait honneur aux couneurs de Montigny et planté 2 essais aux rambolitaines. Bravo les filles! ça sera encore mieux la prochaine fois.

Samedi les cadets ont largement dominé leur 1er plateau à 7 en gagnant leurs 3 matchs très largement. Enfin les seniors ont conservé leur 1ère place en s'imposant à Yerres, sans briller, mais sans vraiment trembler. Il faudra hisser le niveau de jeu pour le prochain match contre Corbeil, l'autre équipe invaincue de la poule.S

16/10 C'est bien parti

Les séniors ont conclu victorieusement le premier bloc de 4 matchs avant la trève des vacances de Toussaint. Sur un plan comptable : 4 victoires, 19 points sur 20 possibles, avec 3 déplacements. Nous ne pouvons évidemment qu'être satisfaits. Le début de saison est globalement bon, même si à Reims, ce fut loin d'être parfait et pour tout dire le gain du bonus offensif sur une interception dans la dernière action alors que Reims pilonnait notre ligne pour réduire l'écart tient plus de la grosse réussite que du schéma de jeu....Ce fut un match moyennasse, difficile à jouer, avec un arbitrage parmi les plus faibles vus à ce niveau, mais nos joueurs ont au moins eu la qualité de l'efficacité avec 5 essais de Kevan Delbecque, Loic Chambrin, Antoine Beurguet (X2) et Corentin Bourdon.

La saison part bien, préparons nous maintenant pour le deuxième bloc de 4 matchs qui se déroulera au mois de novembre, avec notamment la réception de Corbeil le 13/11, dernier invaincu de la poule avec nous, et un déplacement probablement difficile à Senlis le 20/11. Ne rêvons pas, le plus dur reste à faire ....

Jacques

09/10 farce

On aurait pu croire que la création, si longtemps espérée, d'une fédérale féminine 2 rendrait le niveau plus homogène et les matchs plus intéressants. C'était sans compter avec certains choix de clubs qui prefèrent vaincre sans péril. On a donc revu cet après-midi un cavalier seul de la belle équipe de Rennes qui a eu d'autant moins à forcer son talent qu'elle a incorporé quelques joueuses de son équipe de top 8, pour faire bon poids, en seconde période. Y'en a un peu plus, je vous le laisse? Dans ce match sans intérêt si ce n'est pour les fabriquants de planchot à 3 chiffres, nos vertes ont résisté 20 minutes, montrant en début de match un état d'esprit et une détermination remarquables. Puis la vitesse et la justesse des rennaises a fini par avoir raison de leur volonté. Rien de grave: il y aura d'autres matchs, bien plus intéressants. Gardons la foi

Juste après cette mascarade, nos seniors ont dominé le match au sommet en battant Gargenville 26 à 10. Le match a été tendu de bout en bout, malgré une domination infructueuse de Montigny en 1ère mi-temps et le carton rouge reçu par un gargenvillois. Mais nos verts inscriront 2 essais en seconde mi-temps pour sceller la victoire qui leur offre une solide 1ère place au classement. La réserve a complété cette belle après-midi en battant Gargenville 19 à 6. Go Montigny!

25/09 Stains 10 - ASMB 53

Stains vs ASMB: Stains, stains, stains, stain, stains-stains, stains, stains-stains (la marche de l’empereur)
Match dur et particulier en terre étrangère, l’appel à la croisade… Notre équipe pure ignymontaine a interdiction de se taper un bad…
Premier match de la saison !! premier match de la saison ??? premier match de la saison ?????????? wow putain, c'est pas le match qu’on a l’habitude de ne pas gagner ça ??? enfin j'veux dire, c'est pas le match qu’on ne gagne jamais ?????? enfin j'veux dire, c’est pas le match qu’on perd tout le temps ça ???????????
Bon bah on y va sinon on va pas jouer, attends Antoine et Gaby sont toujours à l’anniv du premier. S’il était inexistant il en aurait pas d’anniversaire nan ??? Le bus est parti, nous passerons par l’Italie, longerons les alpes et la cote grecque et … à votre avis on y est dans combien de temps au feu ? Moi je dis on y est à 35 – pfff mais non on y sera demain woulaï !!!!!

-longue inspiration- qu’il fait bon de se retrouver à JeruStainlem avec ces murs qui sentent la riche histoire de cette contrée… hmmm ces épices extraordinaires. L’armure du Magnifique est manquante, c’est pas grave il en aura une sans numéro dans le dos, comme ça personne ne saura qui c’est, mais le Magnifique, le Sublime est connu partout et de tous car son aura est indéniable !!
200 000 syriens nous attendent dans la seule Damas, oui mais la on est à JeruStainlem … Qu’à cela ne tienne, on prendra ce qui arrivera !

5 minutes de jeu, bon on a mis un essai, le cocal ouvre son compteur ainsi que celui de l’équipe. On est bien en place, les hallebardiers devant, les archers derrière et les engins de siège aux murs du bassin des origines et le gabaille qui en profite pour s’enfoncer en terre promise le coquinou. Petit trou d’air catapulté contre nous, c’est pas grave puisqu’on leur en remet un aussitôt.

Pouf, on boit un coup, il fait chaud dans le désert. On y retourne !! Mais qui c’est celui là, un nouveau ?? Il est la ptite ptite ptite ptite ptite ptite fillote du premier roi des andales et des gaules, coupe au bol, il leur met une taule, assurément il joue un rôle, il tient bien la balle, il les rend folles. Ca c’est du rap de titignymontain. Il met deux essais et j’aperçois déjà le tombeau du Christ, la victoire finale est d’ores et déjà acquise. Un gars de chez eux nous aide mais on ne sait pas pourquoi, d’ailleurs, il parle fort et mal, comme eux, il a plus de dents ( mais ça c’était pour se payer le voyage en occident) et même qu’avant il avait des cheveux… Notre éternel djull hermès plante sa première banderille lui aussi.

Mais nous dirait vous, il en manque un… Cocal a marqué, Hermès djull a marqué, mais y'en a pas un autre normalement qui marque ???? bah si mais il parait qu’il est inexistant, pourtant j'lai vu, j'lui ai même parlé. Bon anniversaire petit il y a encore pas mal de matchs…

- Geoff(r)ey, tu as c(r)éé des t(r)ous d’ai(r) dans la défense.

– ha bon ?? excuse mes flatulences Gui

Le Magnifique

16/09 chronique de rentrée chez les seniors

Il y a ces aventures qui nous marquent, qui nous font rêver.  Elles nous font tellement rêver que l’on pourrait les imaginer d’une autre façon et dans un contexte différent.  Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que … la pure réalité.

Épilogue : la rentrée de la classe.

Enfin le jour de la rentrée, nous attendions ça depuis des mois même si nous avions eu des devoirs pendant les vacances. Quelle idée !!!! Même après autant de redoublements, j’ai toujours rien compris à ces devoirs de vacances. Le principal Mumu et le CPE Guy (Coach Philosophe de l’Effort) étaient toujours présent et leur ambition de nous faire passer en classe supérieure était d’autant plus grande. Preuve à l’appui, un nouvel enseignant avait été recruté : Le professeur Xavier.
Mais nos craintes des premiers jours de la rentrée venaient de franchir le pas de la porte: le surveillant… Le Bourdonator … toujours à vérifier que nos carnets étaient bien signés et que nous avions nos Autorisations de Sortie. Gare à nous si nous ne le faisions pas dans les temps.
Une fois installé à nos places respectives, ils effectuèrent l’appel après nous avoir donné leurs directives sur l’année scolaire et les différentes sorties que nous ferons.

VINCENT ………. « Présent !! »
ETIENNE …. « Présent !! »
GABIN.....« Absent!!! »
MATTHIEU....« j'suis là gros !!! »
TARSAH…… euh s’il te plait, viens plutôt te mettre aux premiers rangs, tu seras en meilleure position qu’au troisième rang… d’ailleurs PARO pareil.

Tarsah : « La vie de ma mère, je reste là, regarde comment j’suis zdeg »
Paro : « Tu sors ou j’te sors ? Vas-y ramène toi, c’est pour les shlag le troisième rang»
Romu : « Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise position… »
La classe entière : « Ferme ta gueule !!! Ferme ta gueule !!! Ferme ta gueule !!! Ferme ta gueule !!! »

FABRICE……. « Présent…. Je peux rester à côté d’Antoine ?? »
PAUTRAT….. « Hemen Nago !!! »
MARTIN…… « Il a changé de classe m’sieur »

Tarsah : « hey on peut fumer des gros terh pendant les sorties ?? »

HANNIER……. « Euh….s’il vous plaît, on dit Môssieur Hannier ou bien plus simple Le Magnifique !!! Et je suis par ailleurs le délégué »
TEIXEIRA …. « Assistir Caralho !!! »

…… L’appel se poursuivit dans une ambiance des plus amusantes à mon goût, accueillant par la même occasion quelques nouveaux. Nous ne tardions pas à nous mettre au travail afin de préparer aux mieux notre année.

DJUKK

15/09 Viens poupoule

ça y est: le calendrier de la toute nouvelle fédérale 2 féminine est enfin sorti, hier 14 septembre. Et le 1er match est prévu le... 25 septembre. Nos seniors hommes, eux, connaissent leur calendrier depuis le 11 juillet... La FFR nous a hélas habitués à ces disparités, qui imposent notamment aux clubs de Fédérale 2 féminine des obligations qui ne sont jamais exigées des clubs masculins de 4ème série. Ainsi va le rugby féminin français, simple variable d'ajustement des priorités fédérales. Nous aurons donc 10 petits jours pour préparer la vraie reprise, quand les hommes auront eu 1 mois et demi.

Mais la lecture précise de ces poules de Fed2 féminine recèle d'autres surprises, avec la présence surprenante d'équipes qui ont, la saison dernière, largement dominé leurs poules respectives de l'ex fédérale féminine unique. Des équipes qui ont planté environ 40 points de moyenne à toutes leurs adversaires, et que l'on attendait logiquement au niveau supérieur pour des oppositions plus équilibrées. ça ne sera pas le cas et, vu l'éclatement géographique qui caractérise les nouvelles poules de Fed 2 (4430 km de déplacement aller-retour pour la poule 1, 2100 km pour la poule 2...) ça n'est certainement pas pour des raisons économiques que ces clubs sont encore en plus bas niveau des compétitions féminines à XV. Alors pourquoi ont -ells refusé la montée logique en fédérale 1 féminine? Mystère. Voilà en tout cas qui ne rendra pas cette nouvelle compétition plus intéressante sportivement que sa version précédente.

01/09 Chouette: la rentrée

Nous y voilà! Les cartables, les stylos et les cahiers sont de nouveau de sortie, tout comme les crampons, les protège-dents et les shorts. Ce samedi, l'ASMB Rugby vous attend sur son stand au Forum des Associations. N'hésitez pas: au rugby, il y a de la place pour tout le monde !!

Et si vous souhaitez relire certains éditos des saisons dernières...


  Ecole de rugby Cadets Juniors Féminines Seniors Ignobles Mondains Boutique Liens